Commune de Saint Sornin

Accueil / Histoire & Patrimoine / Broue, sentinelle du marais

Broue, sentinelle du marais

1. La Maison de Broue : Pôle Nature

 
La Maison de Broue abrite depuis l'été 2007 une muséographie dédiée à la lecture du paysage. Le Syndicat Mixte de Brouage gère les expositions et les animations qui se déroulent autour du promontoire.
La table d'orientation réalisée par Jean Michel COQUET sera inaugurée courant mars 2009. Elle est composée d'un ensemble de cinq éléments qui symbolisent la richesse du patrimoine naturel et culturel de Saint-Sornin. Un programme de mise en valeur tourné vers le tourisme vert est en train de se mettre en place.

 

2. La Tour de BroueTour de Broue

Le donjon de Broue témoigne de l'ancienneté et de l'importance de l'activité saunière dans le golfe de Brouage dès le Haut Moyen-Age (rappel : l'église de Broue fait partie des donations à l'abbaye aux Dames au XI° siècle). Dominant le golfe de Brouage de 27 m (point culminant du bassin) il est le vestige d'un château fort construit au XII° siècle sur une motte artificielle protégée d'un fossé. De l'enceinte de 7 m de haut, subsistent ses bases, munies de tours carrées.
Les murs du donjon, d'une épaisseur de 2 m 75, sont raidis de contreforts plats, comme à celui de Pons, tous deux de la même époque. Le rez-de-chaussée, aveugle, servait d'entrepôt d'armes et de vivres. A l'étage, la vaste cheminée à colonnettes et les grandes baies cintrées sont les seules marques du confortable logis seigneurial.
Le village de Broue est alors d'une certaine importance. Au hameau du Talus, on extrait de l'argile et on fabrique des carreaux de terres cuites. Des détails d'ornements gothiques sont visibles sur des maisons. Il  reste encore d'anciens fours à creuset et à briques.

 

3. Canal de Broue

Chacun a pu constater le mauvais état de la "taillée" qui longe le Canal de Broue qui sépare le marais en deux parties. L'une est gérée par le Syndicat des marais de Saint-Agnant et l'autre partie par le Syndicat des marais de Marennes.
Actuellement, une étude est réalisée par l'UNIMA pour la réfection globale de Beaugeay à Saint-Sornin avec des aménagements pour consolider l'ensemble de la structure. Cette voie rénovée fera partie du plan d'itinéraires cyclables de la Communauté de Commune du bassin de Marennes et permettra une jonction avec les Pays Rochefortais, de Sud-Charente, et la CDA de Royan permettant de rejoindre les Chemins de la Seudre.